top of page

Gendarmes grièvement brulés, l’injustice d’un drame humain !


Le mercredi 15 mars 2023, vers 12 heures 15, sept gendarmes de la compagnie de Vichy (03) sont blessés, pour certains gravement, alors qu'ils procèdent à l'interpellation d'un homme de 38 ans à son domicile à LA CHAPELLE (03). Une explosion brutale est déclenchée alors que les personnels sont dans la maison. Trois gendarmes du Peloton de surveillance et d'intervention (PSIG) sont très grièvement atteints et évacués pour deux d'entre-deux au centre des grands brûlés de Lyon.


Certains diront que ce sont les risques du métier et nous, associations de la Gendarmerie ou organisations professionnelles, devons apporter avec des mots sincères, le soutien nécessaire aux proches et aux familles.


En réalité et en dehors de toute communication de circonstance, une fois de plus notre communauté Gendarmerie est durement touchée. Nos camarades, nos frères et sœurs d’arme subissent, à nouveau, un lourd tribut humain, au plus profond de leur chair. Ils payent le prix de leurs convictions et de leurs valeurs. Nos conjoints, nos enfants, nos parents souffrent, dans l’indifférence d'une société civile apathique, des conséquences de cet engagement sans faille, héritage d'une histoire faite de respect du droit et de valeurs humaines.


Alors, en des circonstances maintes fois vécues et que nous revivrons sûrement demain encore, au-delà des inévitables voeux de prompt rétablissement et des soutiens indéfectibles, nous souhaitons adresser tout simplement un message de respect fraternel et d’affection à nos camarades blessés et à leur famille.

Комментарии


bottom of page