top of page

Rénovation des CCPG


Une expérimentation est en cours sur la rénovation du Contrôle de la Condition Physique Générale (CCPG) du gendarme. L’idée est de dépoussiérer l’évaluation des épreuves socles de l’endurance cardiaque (3000M /Luc-Léger) et de la capacité musculaire générale (tractions/pompes et gainage/abdominaux) en introduisant de nouveaux ateliers.


Ainsi les personnels, autres que ceux concernés par l’admission dans le corps des militaires de carrière ou affectés en unités d’intervention, pourront s’inscrire à ces nouvelles épreuves chronométrées : rameur, natation, marche nordique ou encore vélo de salle pour l’endurance, jet d‘un médecine ball (2kg) et squats pour la capacité musculaire.


Avant, la performance était sanctionnée par un « validée/non validée » en deçà d’un certain temps ou d’un certain nombre de répétitions. Il n’y avait pas de note chiffrée. Désormais, un barème est mis en place quelque soit la population. Par exemple, le militaire de moins de 29 ans aura un 10/20 pour son 3 000M effectué en 15’. Pour la même note, il devra effectuer le 400 mètres nage libre en moins de 12’ et le 12 km vélo en moins de 30’.


Cette lecture donne une photographie plus précise de l’état sportif du gendarme par genre et par âge avec des conséquences plurielles qu'il conviendra d'observer.




Opmerkingen


bottom of page