top of page

Libération du tueur de Mélanie


Il y a quelques jours, on célébrait le triste anniversaire de la mort de Mélanie Lemée, jeune gendarme de 25 ans, percutée délibérément par un dealer qui refusait d’obtempérer. Les juges de la chambre de l’instruction de la cour d’appel d’AGEN (Lot et Garonne) ont décidé de lui rendre hommage en offrant à son meurtrier une libération sous bracelet électronique. Cette décision intervient au bout d’un délai d’instruction incompréhensible pour une affaire au demeurant très simple. Le « présumé innocent » bien connu des services de police a foncé volontairement sur la jeune femme alors qu’il revenait de se ravitailler en cocaïne pour la revendre. Les magistrats ont donc jugé que sa détention provisoire était désormais inutile et qu’elle pouvait bénéficier d’aménagements.


Pour Mélanie, pas une pensée, pas un mot ! Son sacrifice passe par perte et profit, comme pour Audrey, Alicia et bien d’autres qui ont donné leur vie pour protéger celle des autres. Ces magistrats se voilent apparemment derrière l’application de règles procédurales pour faire bénéficier du droit à circuler sous contraintes un multirécidiviste meurtrier de gendarme. Qu’ils soient rassurés, la libération d’une racaille ne provoquera aucune émeute, aucune marche interdite et aucune récupération politique de la part de députés non soumis. La paix sociale est garantie. En attendant, les parents et les proches ont le sentiment amer que Mélanie vient d’être tuée une seconde fois !


Photo @SIRPAGEND - GND F. GARCIA

2 Comments


Quand on voit une association qui a l'air "bien", le réflexe, c'est de se poser la question de son orientation. Tout est ultra politisé maintenant et polarisé. Il faut se rattacher à telle ou telle galaxie, comme si l'indépendance d'esprit, la liberté ou la neutralité étaient des gros mots. Bref, je ne connais pas l'orientation politique de votre association. Cependant nul besoin de la connaître pour soutenir la cause des victimes. Il est bien évident que les victimes totalement innocentes (même civiles) n'ont pas fédéré de grand mouvement de soutien. Mon sentiment est que la France est déstabilisée par des forces extérieures qui veulent appuyer là où c'est douloureux. En pleine guerre froide, cela n'a rien d'extravagant mais personne ne…

Like

Fernand Rabagliato
Fernand Rabagliato
Jul 22, 2023

bonsoir, quelle est la position de la DGGN et qu'en dit le DG ? pas grand chose il me semble...il n'a pas le courage d'un Pierre de Villiers et c'est bien dommage. Je suis profondément déçu.


Like
bottom of page